Je dessine des monstres DIY. Pixel après pixel.

Le fait de pouvoir tourner des personnages du générateur de personnages en ennemis a sensiblement amélioré mon potentiel de monstres que je peux intégrer dans mon jeu. Le souci, c’est que de cette manière, je ne pouvais faire que des humanoïdes, entendez par-là des humains ou des personnages qui ont une morphologie proche de celle d’un être humain. Bref, je veux dire par là que c’était impossible de faire autre chose. Ce qui posait un problème. Affronter des humanoïdes, c’est plausible dans une ville. Mais beaucoup moins dans les maps forestières. Même si j’ai un peu triché au niveau du scénario.

Tu sais ce qu’ils disent : si tu veux un truc bien fait, fais-le toi-même. Certes, ça sera pas aussi beau que si c’était fait par un pro, mais au moins c’est MOI qui l’ai fait, et je ne vole pas mon travail. Regardez Undertale. Le jeu a été fait par un mec tout seul dans son coin, les graphismes ne paient pas de mine, mais son jeu a cartonné.

Cristaux ! Yay ! Je dessine tout ça, parfois j’expérimente, parfois je calcule (parce que mine de rien, oui, c’est des maths), et j’arrive à un truc bien à moi au final.

D’autres monstres sont à prévoir, et je suis excité à l’idée d’affuter mon crayon pixellisé pour dessiner des trucs plus compliqués !

Oh, et puisque les mèmes ça ne fait jamais de mal.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *