Antagonistes

Cette page est encore susceptible d’évoluer à tout moment.

 


La légion des damnés.

 

Symbole de la légion des damnés

Les damnés font partie des soldats bio-mécaniques que le Maitre de l’Antidimension peut créer et générer comme bon lui semble. Etant donné que la légion des damnés n’est que la première légion qu’il fabrique, celle-ci n’est pas exempte de tout reproches. Les soldats damnés ne sont pas très intelligents et ne s’expriment presque pas. Cela est principalement du au fait que le Maître de l’Antidimension n’était pas très expérimenté lors de leur création.

Le Maître de l’Antidimension réussira par la suite à générer des soldats dotés d’une meilleure intelligence et d’une meilleure condition physique. Même si les damnés restent les plus faibles, ils sont les plus nombreux et le Maître continuera d’en fabriquer, ne serait-ce parce que la technologie qui génère des soldats biomécaniques n’est pas gratuite. Et si un damné n’est pas très méchant en soi, sa création est néanmoins rapide, aisée et peu onéreuse.

C’est le Général Roosa qui est à la tête de cette armée.

 

 


Général Roosa.

 

Maîtresse de la guerre terriblement cruelle et sans merci.

Il s’agit de l’une des dernières représentantes de l’espèce humaine. Elle était autrefois au service d’un grand royaume humain respectueux et respecté, jusqu’à ce que ce dit royaume sombre fautes aux multiples crises internes et aux tensions grandissantes avec les autres races.

Alors qu’elle était douce et aimée de tous, la chute du royaume qu’elle s’était jurée de servir a causé un traumatisme psychologique en elle. Alors qu’elle a commencé à sombrer dans des folies dépressives, le Maître de l’Antidimension l’a récupérée alors qu’elle était sur le point de mettre fin à ses jours. C’est à cet instant que le comportement du Général Roosa a radicalement changé.

Grâce à des rituels douteux, le Maître de l’Antidimension a octroyé Général Roosa d’une légion prolifique et de pouvoirs surnaturels, en plus d’avoir “effacé” ses troubles psychologiques. Folle de rage à l’idée d’être la dernière représentante d’une espèce en voie d’extinction, Général Roosa ne pense désormais qu’à la destruction de tout ce qui ne va pas dans son sens, via des méthodes toutes plus cruelles les unes que les autres. Elle est devenue très impatiente et parle très vulgairement. Dans sa grande barbarie, il lui arrive de lancer des sorts curatifs à ses ennemis, uniquement pour pouvoir les mettre au défi et les humilier de nouveau.